Installation de Yarn Bombing dans l'espace public sur une rampe d'escalier ©Bali - Twilight Taggers

Yarn bombing : et si on rhabillait Concarneau pour l’hiver ?

En ce début 2020 humide, froid et venteux, l’envie nous est venue de réchauffer nos cœurs et de redonner des couleurs à Concarneau. Aussi, nous lançons un appel aux amatrices-teurs de tricot, crochet et autres tissages pour lancer une grande opération de yarn bombing dans la cité bleue ! Rendez-vous le samedi 25 janvier pour une première rencontre afin de déterminer ensemble le mobilier urbain à « yarn bomber ».

Yarn Bombing, kézako ?

Le « yarn bombing » (appelé aussi « knit graffiti », « knitted graffiti » ou « yarnstorm » en anglais, soit en français « tricot-graffiti », « tricot urbain » ou encore « tricotag ») est une forme d’art urbain qui utilise le tricot, le crochet, ou d’autres techniques utilisant du fil (enroulements, tissages, tapisserie, accrochages….). C’est l’artiste texane Magda Sayeg qui est à l’origine de cette pratique depuis 2005, laquelle est rapidement devenue un phénomène mondial.

Alors, que vous sachiez tricoter ou non, si l’idée vous amuse, rejoignez-nous pour créer ensemble des œuvres d’art éphémères dans la ville !

RDV le samedi 25 janvier 2020 à 14h30 devant les Halles de Concarneau

Objectif de cette première rencontre : faire connaissance et déterminer ensemble les prochains sites et éléments de mobilier urbain à « yarn bomber ».

Nous vous attendons nombreu-ses-x devant les Halles de Concarneau, place Jean Jaurès à 14h30.

Selon la météo, nous ferons un repérage à pied dans la ville puis irons prendre un verre dans un café à proximité pour partager les idées et éventuellement commencer à tricoter/crocheter ensemble.

La Konk ramènera quelques bobines et aiguilles pour les débutants souhaitant s’initier à ces techniques. Pour ceux qui pratiquent déjà : venez avec votre matériel !

Pour indiquer votre présence et échanger avec les autres participants, inscrivez-vous sur l’événement Facebook en cliquant ici.

Une réflexion sur “Yarn bombing : et si on rhabillait Concarneau pour l’hiver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *